Blog

Lire avec la petite lucarne

Lire avec la petite lucarne 

Parfois la télévision permet de "lire"...en images! 

Alors si vous n'aimez pas Bones comme moi, regardez La petite Dorrit sur arte le jeudi!  

Il était une fois... La petite Dorrit donc. C'est un cœur pur né en prison où son père est enfermé avec  sa famille à cause d'une faillite.

Elle est dévoe et généreuse pour les siens notre petite Dorrit, elle travaille pour la riche mais dure Mme Celant comme couturière. Chez cette femme elle rencontre un certain Arthur.

Cela paraît trop simple allez-vous me dire...

Perdu! car parallèlement de lourds secrets du passé et un mystérieux gentleman qui règle subitement les dettes de la famille vont venir changer toute la donne... 

Une très belle adaptation par la BBC du roman de Charles Dickens (1812-1870) - juste le plus grand romancier de l'époque victorienne pour information - . 

Une fresque sociale mystérieuse avec une vision réaliste de la finance le tout valorisé par des acteurs solides au jeu sincère, du vrai théâtre! Délicieux... 

+ Article de télérama : 

Arte diffuse la série dramatique créée en 2008 par Andrew Davies à partir du jeudi 27 novembre. Teint de porcelaine et yeux immenses, Claire Foy incarne avec réalisme Amy Dorrit, l’ange victorien de Dickens.

En octobre 2008, les Britanniques découvraient sur leur écran de télévision le nouveau visage d'Amy Dorrit, fameuse héroïne de Dickens : celui de leur compatriote Claire Foy, 24 ans, brièvement aperçue par certains au théâtre et dans le pilote de la série Being human, mais inconnue de la majorité des téléspectateurs de la BBC. Lesquels furent plus ravis qu'étonnés.

Avec son teint de porcelaine et ses yeux immenses, son jeu intense et nuancé, Claire Foy composait une Amy évidente, exsudant, comme de juste, la bonté et l'empathie, sans qu'on y décèle aucune mièvrerie. Si quelqu'un fut surpris par ce choix de casting, ce fut justement Claire Foy, qui pensait postuler pour le (second) rôle de l'acrimonieuse Tattycoram, avait raté ses premières auditions et, retenue pour le personnage principal, eut beaucoup de mal à cesser de se dire que quelqu'un, quelque part, avait dû faire une terrible erreur... Tout en travaillant avec acharnement pour que son Amy ne soit pas seulement l'ange désintéressé décrit par Dickens, mais une « vraie » personne.

Depuis, que ce soit sur les planches, le petit ou le grand écran, la jeune femme a fait du chemin. Et se pose (un peu) moins de questions sur sa légitimité de comédienne. Si Hollywood lui a fait les yeux doux dès 2010, en lui confiant un rôle de sorcière présumée dans le très mauvais Dernier des Templiers, la télévision britannique lui a offert des rôles magnifiques, notamment celui d'Erin dans The Promise (Le Serment, 2011), belle minisérie de Peter Kosminsky sur le conflit israélo-palestinien.

Là encore, elle s'est investie corps et âme dans la composition de cette ado maussade, égocentrique et irréfléchie, amenée par les circonstances à s'ouvrir à d'autres détresses. La plupart des Français ont fait sa connaissance à cette occasion, et l'ont revue un peu plus tard, impériale et délicieusement caustique, dans Timbré, excellente adaptation d'un roman de fantasy de Terry Pratchett. Ils n'auront pu profiter, en revanche, de ses autres performances télévisuelles, restées de l'autre côté de la Manche, ni l'apprécier au théâtre en Lady Macbeth, dans la sanguinolente mise en scène de Jamie Lloyd.

Qu'ils le sachent, Claire Foy se porte comme un charme. Elle n'incarne plus guère les anges victoriens, mais des personnages sombres, tourmentés et/ou manipulateurs, qui lui siéent tout aussi bien. Comme celui d'Anne Boleyn, qu'elle campe pour la BBC dans la minisérie Wolf Hall, en tournage sous la direction de Peter Kosminsky. Et qu'on espère bien voir un jour sur nos écrans.  

http://www.arte.tv/guide/fr/050546-001/la-petite-dorrit-1-8

Et le lundi soir... On va lire aussi à la télévision avec le Comte de Monte-Cristo sur France 5. C'est l'adaptation d'un roman d’Alexandre Dumas, écrit avec la collaboration d’Auguste Maquet et terminé en 1844. 

 

Une histoire de vengeance, inspirée d'un fait divers réel... probablement le roman d'aventure que je préfère le plus! Quel suspense !!!  

Imaginez... Nous sommes en 1815, Napoléon quitte l'île d'Elbe. Edmond Dantès lui, jeune marin à qui tout semble réussir, second de l'extraordinaire navire Le Pharaon, arrive à Marseille pour se fiancer à la magnifique Mercedes... Mais victime d'une trahison par des « amis » trop envieux il est dénoncé comme conspirateur bonapartiste et enfermé injustement dans la terrible prison du château d'If, au large de Marseille. Quatorze années passent avant qu'Edmond, aidé par un compagnon de geôle, l'abbé Faria, arrive enfin à s’évader! Il prend possession d'un trésor énorme caché dans l’île de Monte-Cristo dont l'abbé, avant de mourir, lui avait confié l'existence. Extrêmement riche et donc devenu puissant, se déguisant pour approcher ses ennemis sans éveiller les soupçons, Dantès se fait passer pour un noble, un certain comte de Monte-Cristo. Commence alors méthodiquement la vengeance d'un homme juste contre ceux qui avaient osé le trahir... 

Quel casting pour ce téléfilm de Josée Dayan (1998) avec Gérard Depardieu extraordinaire, fascinant en Monte-Christo vengeur et énigmatique (mon imagination de lectrice passionnée n'aurait pas imaginé mieux pour donner vie à cet aventurier de papier !) mais aussi Ornella Muti, Jean Rochefort, Pierre Arditi, Michel Aumont, Florence Darel, Julie Depardieu, entre autres. 

Pas de panique pour les épisodes ratés vous pouvez les voir sur Youtube pour les deux téléfilms. 

Alors bonnes lectures audiovisuelles...

et pourquoi ne pas dévorer les livres? 

www.youtube.com/watch?v=Iv22x2QCT3E 

www.youtube.com/watch?v=IN4yehIEMA4 

beq.ebooksgratuits.com/vents/Dumas_Le_comte_de_Monte_Cristo_1.pdf

 

La rentrée littéraire 2014

Voici un site qui saura vous donner envie de découvrir les romans de la rentrée et, surtout, de faire le tri !! On compte, en effet,  607 romans pour cette rentrée littéraire... Bonne lecture !

http://culturebox.francetvinfo.fr/rentree-litteraire

André Sébastien

Nina Volkovitch de Carole Trébore

Une aventure en 3 tomes peut vous décourager avant même de l'avoir commencée ! Eh bien je fais le pari que cette trilogie vous fera changer d'avis !

Nina a une double charge. Celle de protéger trois icônes, qui renferment des anges à la puissance infinie, et celle de retrouver sa mère, déportée dans un sinistre goulag quelque part aux confins de la Russie. Cette jeune fille de quinze ans orpheline dans une URSS de Guerre Froide se rend vite compte de ses pouvoirs, hérités de ses ancêtres. Elle devra faire face à de nombreux dangers... Que le combat commence ! Un conte glacé entre Harry Potter et Hunger Games. A dévorer au coin du feu avec une tasse de chocolat chaud !

André Sébastien

Les sorties ciné

    Les sorties cinéma de la semaine, c'est par ici:

    http://www.allocine.fr/film/sorties-semaine/

Les prix littéraires 2014

A consulter régulièrement, le site "Livres Hebdo" pour suivre l'actualité littéraire, notamment sur ce lien les prix de la rentrée 2014:

http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires

André Sébastien

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site